« C'est la lumière qui donne réalité à tout ce qui est perçu. Soyez un observateur vierge de préjugés, innocent, dépourvu de toute intention préalable. » Jean Klein

Lumière qu'on révère dans les rois et les mythes, lumière que l'on recherche dans les espaces infinis, lumière symbolique et lumière scientifique, soleil monarchique et inquiétante lueur. 

D'emblée, la lumière suit son chemin, de la nature divine à la nature de l'homme et de la nature de l'homme à la nature observée par l'homme. 

Corps extrêmement délicat, mince, léger, subtil en un mot, la lumière est fugace, agit promptement et pénètre partout. Source du visible, elle possède cette ambiguïté et ce délié qui la rend difficilement cernable. Entre métaphysique et physique, elle est à la source de toute chose et vient, selon la genèse, avant l'objet lumineux lui-même, avant le soleil. La nature est alors la résultante analogique de la lumière. 
 

Divine elle est la LUX, naturelle et physique elle est aussi LUMEN. 

La lumière est aussi la métaphore de la vie, de la naissance, de l'origine.

Elle devient ainsi un début et un lieu de passage, un mouvement, le passage du rien à quelque chose, du sombre au lumineux.

Icon Dossier LUMEN (587.1 KB)

LUMEN@ZoProd par zo-prod

Cette intervention chorégraphique interpelle l'environnement , elle se nourrit et s'émeut du lieu dans lequel elle se donne à voir.

Celle-ci, créée in situ et Hic & Nunc se propose et s'adapte également à la temporalité dans laquelle elle se trouve.

Le danseur Mathieu Furgé donne ici à voir et à émouvoir une performance dansée singulière dans un lieu choisi ou proposé, commun ou atypique, qui se trouve être ici un terrain de jeu propice au danseur.

La performance qu'engendre l'interprète se voit également accompagnée par des modulations visuelles, lumineuses et sonores mixées par BRUME. L'espace d'un instant, le danseur se laisse emporter par la proposition live de son binôme pour y créer une matière instantanée.

L'idée de cette rencontre, se caractérise par la création in situ et l'équilibre entre les outils eux mêmes.

Une proposition singulière, performative et sincère.